printemps des écritures 2010 bourg en bresse

9 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de ecrilire
A rejoint: 02/02/2007
Ville: nord de lyon
printemps des écritures 2010 bourg en bresse

la 10e édition du Printemps des Ecritures de Bourg en Bresse aura lieu du 19 mars au 10 avril 2010, tout le programme est là : http://www.bourgenbresse.fr/agenda/liste/1033

pour les stages, cette année ce sera l'Anglaise avec Laurent Rébéna et la Spencerian avec Bruno Gigarel, le dernier week-end de mars. Curieusement, si le stage d'anglaise est bien conseillé aux calligraphes un poil confirmés, celui de spencerian est pour débutants

Portrait de zeshadok
A rejoint: 01/01/2006
Ville: Périgueux, Dordogne, France

Bruno Gigarel dit :
Je te précise une bricole pour le stage de spencerian… après avoir vu l'info sur le forum d'encre et lumière, il est pour débuter la spencerian et pas forcement pour les petits débutant !! La nuance est importante.

Portrait de ecrilire
A rejoint: 02/02/2007
Ville: nord de lyon

je suis bien d'accord, je vois mal un débutant commencer par la spencerian, mais ce n'est pas présenté comme ça sur le site de Roissiat

en ce qui me concerne et vu ma très moche anglaise, je vais plutôt aller faire un tour avec Laurent et j'espère bien pouvoir attaquer la spencerian une autre fois (vu que les deux stages sont le même week-end  )

Portrait de Calliscrapcart
A rejoint: 28/12/2003
Ville: 25 km au sud de Paris

Assurément la nuance est de taille... Wink

Portrait de abutilon
A rejoint: 07/10/2009
Ville: Lampaul-Plouarzel

Spencerian pour débutant...
En fait la spencerian a été créée par un certain américain du nom de Spencer, pour un usage commercial et pour pouvoir être apprise rapidement et facilement. Les minuscules se réalisent dans un mouvement lié assez simple, pratiquement sans contraste pleins/déliés. Par contre l'écriture trouve sa richesse dans les majuscules, qui déportent les pleins très lourds vers le bas et acceptent toutes sortes d'arabesques. Je ne trouve donc pas étonnante cette proposition de Spencerian pour les débutants.
Par ailleurs, l'année dernière, Bruno Gigarel a animé à Brest un stage d'anglaise et il a fait commencer les débutants par les majuscules. Surprenant au premier abord... et pourtant, j'ai trouvé la proposition tout à fait valide : dès le départ a été abordé la spécificité de l'anglaise, à savoir l'ellipse. Lorsque dans la dernière demi-journée, les débutant(e)s en anglaise ont abordé les minuscules, les formes produites étaient justes. Il faut dire aussi que ses explications sont très pertinentes, simples et précises et qu'il a de réelles qualités pédagogiques. La voie évidente du plus simple au plus compliqué, n'est pas toujours la plus rapide, car elle a tendance à toujours repousser la complexité. Commencer par comprendre réellement les caractéristiques d'une écriture donne en fait souvent de meilleurs résultats. Mais cela demande un professeur compétent, avec une démarche pédagogique réfléchie. Ce qui est le cas de Bruno Gigarel.
Et pour ceux qui veulent découvrir la spencerian avec des documents originaux, voici un lien (n'hésitez pas à y passer du temps, cela vaut le détour) :
http://www.iampeth.com/
Abutilon

Portrait de zeshadok
A rejoint: 01/01/2006
Ville: Périgueux, Dordogne, France

J'ai également suivi un stage avec Bruno, mais sur la spencerian... (j'ai vu l'anglaise avec Julien Chazal et Laurent Rébéna). On peut ajouter que c'était aussi pour les Américains, à l'époque, une manière de se démarquer de l'influence colonial anglaise. Et bien je préfère nettement cette dernière au majestueux de l'anglaise. Son rythme est proche de la chancelière, elle est faite pour être presque cursive et non liée comme sa prédécesseur. Par contre, c'est un coup à prendre que de savoir où placer les graisses, car ce n'est pas dans la même logique simple de l'anglaise où la graisse se place quand on descend. J'ajoute que les majuscules de la Spencerian (qui écrasent la plume comme je n'ai jamais vu !) reposent également sur l'ellipse (ou plutôt des ellipse d'axes variés), mais dans une liberté graphique parfois lointaine de l'anglaise ! Les manuscrits montrent en plus les ligatures de majuscules (voir dans les signatures) qui n'aident pas à la compréhension. Mais quel pied, ces formes et ce contraste entre minuscules et majuscules ! !

Je vous conseille ce stage de spencerian et celui d'anglaise, justement pour voir et éprouver, au sein d'une même famille, les différences profondes qui caractérisent ces 2 calligraphies.

Portrait de ecrilire
A rejoint: 02/02/2007
Ville: nord de lyon

un léger problème : les deux stages ont lieu en même temps, alors à moins d'avoir ce bidule à remonter le temps d'Hermione ...........
je vous raconterai mes tribulations avec l'anglaise, déjà

Portrait de aly
aly
A rejoint: 08/09/2007
Ville: Seine-et-Marne

alors ces stages?

Portrait de ecrilire
A rejoint: 02/02/2007
Ville: nord de lyon

alors ces stages ...

celui de spencerian a été annulé faute de participants en nombre suffisant, mais celui d'anglaise avec Laurent Rébéna s'est très bien passé. Nous avons commencé par les majuscules sur la première journée et continué le deuxième jour avec les minuscules en passant très rapidement aux mots et au texte. Pour moi la difficulté majeure est d'arriver à relâcher la pression à temps (j'ai déjà tendance à "graver" quand j'écris, alors là, c'est pas gagné  ) mais je ne désespère pas.

je vais faire mienne une de tes résolutions d'avril, Aly, et y passer du temps tous les jours. Pour ce faire, j'ai entrepris de recopier un traité de peinture sympa que j'ai trouvé à la bibliothèque, j'espère que mon écriture s'améliora au fil des pages et au moins prendra de la légèreté. à suivre !