Space-drawing: Picasso et le photographe Gjon Mili

12 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de Gildas
A rejoint: 01/12/2007
Ville: Toulouse
Space-drawing: Picasso et le photographe Gjon Mili

Voici des images des photos réalisées par Picasso et le photographe Gjon Mili en 1949-1950,
En noir et blanc et en argentique, qu’est-ce que ça aurait donné s’ils avaient eu du numérique ?

La plus célèbre:

Description:
Artist Pablo Picasso drawing a centaur in the air with a flashlight at Madoura Pottery. Mili visited Picasso twice – eighteen years apart – and on both occasions, while assigned to photograph the artist, he found himself involved in totally unforeseen creative experiences. One result of the first meeting, at Vallauris in 1949, is the photograph of Picasso drawing the Centaur with a “light pencil.” This spectacular “space drawing” is a momentary happening inscribed in thin air with a flashlight in the dark – an illumination of Picasso’s brilliance set off by the spur of the moment. It was during this first visit in 1949 that Mili showed Picasso some of his photographs of light patterns formed by a skater’s leaps – obtained by affixing tiny lights on the points of the skates. Picasso reacted instantly. Before Mili could utter a word of explanation, Picasso, sparkling with excitement, started tracing through the air one intriguing shape after another with his bare finger. It is interesting to note the affinity between Picasso’s first light image, the Centaur, and the shape of his own crouched body as he starts to draw. Significant, too, is the course of his action as the image progresses from beginning to end. He first describes a small hook and swings upward to delineate the left arm, then the head and horns, the right arm and then the spine; at frantic speed – which is shown by the thinness of the line – he scribbles two wavering hind legs before he slows down, almost to a stop, while drawing the soft curve of the underbelly. As if he suddenly remembers there is more to do, he swiftly shoots straight up to fill in the facial structures and without breaking the flow, signs off with a flourish. The photographic effect was created by opening the camera’s shutter while Picasso was in the dark, crouched over to begin his instant masterpiece – this static pose captured by a momentary flash. Again in darkness after this instantaneous flash of light, Picasso quickly draws his signature image in the air with a “light pencil.” This light drawing is an “instant Picasso” – vanishing no sooner than born, except for what the camera captures. Not unlike a doodle in appearance, this rendering is an unimpeded expression of the artist’s inner vision, and as instinctive as one’s gesticulations in trying to make a point. This “space drawing” highlights better than anything in clay, wood, metal, or paint the automatic link between hand and brain which is basic to Picasso’s creative thrust. (Text adapted from "Picasso’s Third Dimension" by Gjon Mili, published by Triton Press; 1970.)
http://www.vpphotogallery.com/photog_mili_picasso.htm

et une série beaucoup moins connue:

https://www.allposters.com/-sp/Pablo-Picasso-Creating-Light-Drawing-of-Vase-of-Flowers-Alone-Posters_i3837043_.htm

art.com

On peut acheter les photos ici :
http://www.artnet.com/artist/680139/gjon-mili.html
c’est là où j’ai trouvé les images.

Ensuite voila ce que j'ai trouvé ici:
http://home.pacbell.net/imm/Pages/Picasso.html

Les échanges entre Picasso et Mili au sujet de ces photos:
"January 30, 1950

0n his way to the Riviera to photograph the painter Pablo Picasso, Gjon Mili talked in Paris with Picasso's nephew, the young painter Javier Vilato, who quoted his uncle: "If you want to draw, you must shut your eyes and sing."
"I deliberated," Mili has written. "Why not have him draw in the dark, with a light instead of a pencil?" Later Mili met Picasso on the beach.
"I am a photographer, and I would like to do your portrait."
"Oh? Go ahead," Picasso answered, making a face.
"No, serious. Serious," replied Mili.
"At that point," as Mili tells it, "I confronted him with a photograph, taken in darkness but showing a skater's leap traced with lights attached to the skates. Picasso reacted instantly. Intrigued, he began drawing with his finger in the thin air." They arranged to meet at a pottery in Vallauris. In the dark, after Mili fired his flash, Picasso sketched a centaur in the air. Even though he neglected to put his signature on the drawing, there can be scant suspicion of a forgery.

LIFE Classic Photographs
John Loengard, 1988, Little, Brown and Company"

En rappelant que visiblement c'est Man Ray qui aurait réalisé le premier space-writing en 1937:

Calligraphie de Lumière
www.gildas-lightpainting.com

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

Une bonne idée ce topic de "dessin spatial", Gildas!
(Les trois 1ères images sont bien, les suivantes sont trop compressées et le rendu est dégeu...dommage)

Le noir et blanc en photo, je trouve ça très beau!
En numérique, on aurait pas ce grain si fin...
C'était une autre époque, avec plus de magie!

Avoir moins de possibilités techniques renforce l'aspect artistique, c'est pour moi évident.
Même en couleur, en light-painting, il vaut mieux rester dans la quasi-monochromie, à mon avis...
Ce qui fait la force de ces photos de Gjon Mili avec Pablo Picasso est leur sobriété
Question de goût, bien-sûr...

Portrait de GraineCalli
A rejoint: 28/04/2007
Ville: 06 Mouans sartoux

belle idée " merci " .
Je fais une découverte , je ne connaissais pas du tout ce travail de Picasso !
et moi qui croyais que c 'était toi ,Gildas " l 'HOMME du lightgrafffffffffffffffffffffff " ( bon oki je sors ! lol )

Portrait de Gildas
A rejoint: 01/12/2007
Ville: Toulouse

Content qu'elles vous plaisent!
effectivement, je vais chercher un peu plus pour trouver des photos un peu moins nazes...

Oui elles ont un cachet "médiéval" avec une âme,
les premières sont vraiment très belles.
Mais je suis bien sûr pour l'innovation actuelle...

dans leurs sessions ils ont du en développer sûrement d'autres, mais elles ont dûs passer à la trappe.

et non je ne suis pas l'homme du lightgraff, j'en suis un des descendants, je suis parti de celle de Georges Mathieu réalisée dans les années 1950:

Calligraphie de Lumière
www.gildas-lightpainting.com

Portrait de aly
aly
A rejoint: 08/09/2007
Ville: Seine-et-Marne

Super sujet

Jef: pas de quoi etre nostalgique de l'argentique! tu sais ca existe toujours  !!
J'avais expérimenté (quand j'étais petite!) des interactions lumière/photo, mais coté dévelopement (effets de loupes et autres objets de verre posés sur le papier directement au moment de l'exposition sous l'agrandisseur)...  faudrait que je retrouve ca...!

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

Non Aly, il ne s'agit pas de nostalgie.
On est plus superficiel aujourd'hui, c'est juste une constatation...
Ah, je suis un grand fan de Pablo (et de Georges aussi).
Sinon l'argentique a aussi des défauts : les produits chimiques (nitrates, pour le développement)
et le numérique est très pratique et bien plus écologique.

edit graine / ... Mais rien ne vaudra jamais , la magie de l'apparition de l 'image dans le révélateur !

Portrait de Gildas
A rejoint: 01/12/2007
Ville: Toulouse

Ben j'ai assez peu travaillé en argentique, la seule série de calli de lumière réalisée avec , c'était la première avec l'appareil d'une copine en 2005, et une semaine pour avoir les résultats, ça tue l'art...

De toute façon, la guerre argentique/numérique ne se pose pas, le lightgraff passe par la photo, la photo n'est qu'un moyen, les tracés lumineux sont un aspect à part entière de la création, et on peut pas comparer une photo "normale" à une photo de lightgraff, ce n'est pas du tout le même processus de création.
Faire du lightgraff en argentique, je n'y pense même pas, avec le numérique on voit tout de suite le résultat, sur l'appareil photo, ou mieux sur un écran d'ordinateur ou encore mieux l'image est directement vidéoprojetées sur un écran de 50 m2...y a pas photo!!

Pour ce qui est du noir et blanc, oui ça donne un cachet indéniable à la photo, les photos de "dessins spatials" de Picasso et Mili sont superbes.
Mais c'est comme donner à un peintre une palette avec du noir et du blanc et de lui dire non pas touche aux couleurs, biarf c'est une blague!
Mais c'est une bonne idée, j'essaierai quand même des calli de lumière en noir et blanc...

"Avoir moins de possibilités techniques renforce l'aspect artistique, c'est pour moi évident."
Ben pour moi c'est moins évident,
vive la liberté!

les contraintes matérielles inhérentes à n'importe qu'elle réalisation en ce bas-monde, sont déjà bien assez contraignante pour qu'on s'en mette soit même en plus!!!???
Si je pouvais voler, je ne me couperai pas les ailes.

La création artistique vise l'épanouissement, l'ouverture, le partage, la liberté.
La maîtrise technique pour moi, ne sert qu'à servir la mise en forme de l'idée, et je ne vois pas comment mettre des contraintes à un art rend l'oeuvre plus intéressante.

Peace

Monter vers le ciel inspirée par la calligraphie japonaise

Calligraphie de Lumière
www.gildas-lightpainting.com

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

hum...je crois que tu m'as très mal compris, mon cher Gildas...

En aucun cas je ne parle de rajouter des contraintes...
Il s'agit d'être capable de créer avec les moyens dont on dispose.
Quand on en a peu, on est forcément créatif ! Difficile alors de faire de l'esbroufe...
Et si l'on en a beaucoup tant mieux. Mais il faut savoir les utiliser à bon escient.

A l'époque des 3 photos dont nous avons parlé, il n'y avait pas de numérique.
Cela force à se concentrer sur l'essentiel, comprends-tu?
En numérique tu peux faire 150 essais et garder la meilleure image, c'est plus facile

En light-graff contemporain il y a d'autres moyens, c'est sûr.
Ce n'est pas la même époque, pas la même démarche, mais l'essentiel demeure...
Là, les travaux qui me parlent le plus, sont épurés et chaque trait est à sa place,
les couleurs en harmonie...D'ailleurs il me semble que tu n'utilises pas 30 couleurs
en même temps, non?

Je ne suis pas du tout impressionné par contre par certains travaux où l'aspect technologique
prédomine (genre son et lumières au château de Versailles) sauf chez Lightfaktor, car c'est
encore autre chose...quand ils travaillent dans un esprit de montage d'animations lumineuses.

Voilà

Portrait de Gildas
A rejoint: 01/12/2007
Ville: Toulouse

Oups

ouaip je me suis fais un film en fait désolé...

je suis entièrement d'accord avec toi!

non je n'utilise pas 10000 couleurs différentes mais une même lampe peu donner des dégradés...

Calligraphie de Lumière
www.gildas-lightpainting.com

Portrait de Ryma
A rejoint: 06/10/2008
Ville:

GILDAS, c un trésor ton post. Je t en remercie infiniment!!

Ecoute, j ai voulu créer un topic mais je n ai pas su insérer des images. Tu peux me conseiller? merci

Portrait de Gildas
A rejoint: 01/12/2007
Ville: Toulouse

Bonjour et merci Ryma, il a fallut fouiner un peu sur le web...

Pour mettre une image sur le forum, je te conseille:

si tu as un site où tu héberges tes photos, tu cliques sur l'icône à gauche de "manager", juste l'icône avec la tête, et tu mets l'adresse internet de l'image (http://www.photo.jpg)
tu cliques sur valider et l'image apparaît dans le post.

si tu n'as pas de site, tu peux héberger tes photos sur un hébergeur gratuit, avant j'utilisais hiboox, tu crées un compte, tu télécharges tes images ( redimensionnée en 700 pixels maximum, c'est suffisant pour le web), et tu peux copier le code html qui correspond à l'image pour mettre sur un forum,
ex:

http://www.hiboox.fr/go/images/divers/lightgraff,f68046ac0d41739238937a9...

code forum image, en bas de la page

dans ton sujet sur encre et lumière, tu insères ton code, et voila le tour est joué!

Sinon tu peux suivre cette méthode:
http://www.encre-et-lumiere.com/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=1717&forum=12

J'espère que tu vas y arriver...

alors ça avance tes recherches?

Calligraphie de Lumière
www.gildas-lightpainting.com

Portrait de Ryma
A rejoint: 06/10/2008
Ville:

Je suis sure qu'il t'a fallu fouiner. J'ai lu que Picasso avait fait ça avec une lampe de poche. Tandis que dans l'article que t'as posté, ils disent que c avec un light pencil. C'est sympa de récolter ces versions.
Oui ça avance (mes recherches) mais pas à pas de géant. J'ai fait un break de 2 semaines..Mais là, je reprend car si non je vais rater le train Smile Les docs sur le lightgraff sont réunies. Y a plus qu'à avancer et en parler dans le contexte publicitaire. Maintenant, il me faut mettre un discours sémiotique dessus. Car pour un mémoire, on ne s'intéresse pas a la technique mais plutot au delà, c'est-à-dire au langage de cette technique. Il va me falloir analyser quelques publicités faites avec le lightgraff sémiotiquement parlant. Ce qui me fait un peu peur. Et enfin, élaborer mon propre projet.

Merci pour les explications. J'aimerais beaucoup poster. je vais essayer.

T'en fais pas pour le Festival, ils t'appelleront la prochaine fois, Be sure Wink